Dico-Immo | Qu’est-ce que le TEG ?

C’est le taux effectif global qui englobe tous les frais du crédit : la rémunération du prêt proprement dite, les frais divers, les commissions de la banque et l’assurance décès. C’est sa valeur qu’il faut prendre en compte pour comparer les taux offerts par les banques pour votre emprunt immobilier.

Le TEG doit nécessairement figurer sur votre offre de prêt, et vous permet de comparer plusieurs offres entre elles.

Ce taux est annuel, proportionnel au taux d’intérêt de la période calculé à terme échu et exprimé en pourcentage avec deux décimales.

Le taux de période est calculé actuariellement, à partir d’une période unitaire correspondant à la périodicité des versements effectués par l’emprunteur. Il assure, selon la méthode des intérêts composés, l’égalité entre, d’une part, les sommes prêtées et d’autre part, tous les versements dus par l’emprunteur au titre de ce prêt, en capital, intérêts, frais, commissions ou rémunérations de toute nature directs ou indirects intervenus dans l’octroi du crédit, ces éléments étant, le cas échéant, estimés.

Le taux de la période est obtenu par application de la formule suivante :

K – c = S Rp/(1+t)p pour p allant de 1 à n, où

K est le montant du prêt ;

C, le total des commissions, frais et rémunérations prélevés par le prêteur lors du déblocage ;

Rp , le montant remboursé à chaque échéance y compris les commissions, frais et rémunérations prélevés par le prêteur

P, la périodicité du remboursement ;

T, le taux de la période ;

et n, le nombre des périodes de remboursement.

Lorsque la périodicité des versements est irrégulière, la période unitaire est celle qui correspond au plus petit intervalle séparant deux versements. Le plus petit intervalle de calcul ne peut, cependant, être inférieur à un mois.

Lorsque les versements sont effectués à une fréquence autre que annuelle, le taux d’intérêt effectif global est obtenu en multipliant le taux de période par le nombre annuel des périodes de remboursement.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *